NATHALIE

PERRIER


Diplômée de l’ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), Nathalie Perrier a prolongé sa formation par une recherche sur l’ombre dans l’espace scénographié, dans le cadre d’un DEA à l’Institut d’Études Théâtrales de Paris III – Sorbonne Nouvelle, sous la direction d’Anne Surgers.

 

Elle a travaillé pour le théâtre et l’opéra avec de nombreux metteurs en scène (Pierre Audi, Marcel Bozonnet, Hans Peter Cloos, Georges Gagneré, Waut Koeken, Sophie Loucachevsky, Adrian Noble, Olivier Py, Adolf Shapiro…) et a aussi accompagné différents ensembles de musique baroque (Amarillis, Rosasolis, Ausonia, les Lunaisiens…).

 

Elle a récemment créé les lumières de : Manhattan Medea de Dea Loher, msc Sophie Loucachevsky, Théâtre National de la Colline, Interview d’après Théo Van Gogh, m.s.c Hans Peter Cloos, Comédie des Champs Elysées, Die Fledermaus de Johann Strauss, m.s.c Waut Koeken, Opéra National du Rhin et a été accueillie à Rome pour une résidence à la Villa Médicis.

Parallèlement à son travail d’éclairagiste et sous la bienveillante influence du plasticien Christian Boltanski - ils ont créé ensemble les lumières des Limbes au Théâtre du Châtelet, à Paris en 2006 et celles de Gute Nacht aux Nuits Blanches de Paris en 2008 - elle se tourne depuis peu vers les installations lumières éphémères telles que Ciel en Demeure, présentée à Lyon en 2006.

 

En avril 2010, l’artiste contemporain Pierre Huyghe a fait appel à elle pour l’installation Light Game dans l’ancien musée des Arts et Traditions Populaires de Paris.

 

Avec Astrov elle a a travaillé sur Tartuffe en 2014 puis Je t'écris mon amour en 2017.