MATHIAS

BAUDRY


Depuis 2003 il réalise les décors et costumes pour W. Arbach, Le château de Cène, et Sophie Rousseau, Médée Matériau en 2006, C’est trop délicieux pour être de chair et d’os en 2008, Quel chemin reste t-il que celui du sang en 2010. Il rencontre Julie Béres en 2007 et signe le décor de On n’est pas seul dans sa peau et en 2010 celui de Notre besoin de consolation. Il réalise pour Jean De Pange, les décors et costumes des opéras The Fairy Queen en 2008, Pelléas et Mélisande en 2009 et la création Le jour des meurtres, adaptation lyrique du texte de Bernard-Marie Koltès en musique par Pierre Thilloy en 2011. En 2013, au théâtre, il signe les décors et costumes de Lendemain de fête mis en scène par Julie Béres ainsi que les décors et costumes du spectacle jeune public Ô ! de Jean-Philippe Naas.

Il travaille à nouveau avec Jean de Pange et Astrov en 2017, sur la scénographie de Je t'écris mon amour.